Passer à content

L'agroforesterie en Côte d'Ivoire : soutien aux producteurs de cacao

Publié:

Nos initiatives agroforestières en Côte d'Ivoire régénèrent l'environnement local et fournissent des outils pour améliorer les moyens de subsistance des cultivateurs de cacao.

Farmer holding cocoa beans, Côte d’Ivoire

La Côte d'Ivoire est le premier producteur mondial de cacao, avec 1,5 million de tonnes exportées chaque année1. La culture des fèves de cacao joue un rôle essentiel dans l'économie de la région, contribuant à hauteur de 15 % au PIB du pays et employant un quart de la population2.

Mais l'expansion de l'agriculture n'a pas été sans coût, entraînant la disparition de 25 % de la zone forestière primaire du pays entre 2002 et 20193.

Augmenter l'offre de cacao en plantant des arbres

Notre approche intégrée de l'agroforesterie contribue à restaurer les terres dégradées, à améliorer les surfaces boisées et à promouvoir l'agriculture durable. Elle sensibilise également les agriculteurs aux défis causés par la déforestation et les pratiques agricoles non durables.

Pour ce faire, le programme fournit des outils qui contribueront à améliorer les moyens de subsistance des agriculteurs, tels que des formations sur les pratiques agricoles respectueuses de l’environnement. Celui-ci aide également les communautés à développer leurs propres pépinières pour cultiver des plants d'arbres, que les agriculteurs plantent ensuite. Ils peuvent choisir le type d'arbre qu'ils souhaitent planter, avec l'aide de nos partenaires locaux.

Les différentes espèces offrent des avantages multiples, qu'il s'agisse d'arbres qui contribuent à reconstituer le zones boisées (arbres d'ombrage) ou à restaurer les sols en leur apportant de l'azote (plantes produisant des pois, des haricots ou des lentilles) ou d'arbres fruitiers qui fournissent aux agriculteurs des récoltes qu'ils peuvent manger ou vendre. Certains ont également une valeur culturelle pour les communautés locales (forêts communautaires et forêts ancestrales).

Les avantages de l'agroforesterie sont multiples. En aidant les agriculteurs à augmenter leurs revenus et à diversifier leurs cultures, ce type d'agriculture les dissuade d'étendre leurs terres agricoles aux zones forestières. Pour que les agriculteurs aient les bonnes raisons d'investir dans leurs exploitations, nous les aidons également à obtenir des droits sur leurs terres.

Nous avons également cartographié notre chaîne d'approvisionnement direct de cacao, en collaboration avec nos fournisseurs, afin d'améliorer la traçabilité et de mieux comprendre la provenance de notre cacao. À ce jour, 96 % des parcelles agricoles de notre approvisionnement direct ont déjà été cartographiées. Ces résultats nous permettront de mieux définir le risque de déforestation et d'identifier les problèmes sur le terrain qui nécessitent des mesures correctives.

Notre approche commune visant à soutenir les moyens de subsistance des petits exploitants et à intégrer des pratiques agricoles durables garantira à nos fournisseurs - et donc à notre entreprise - l'accès à un approvisionnement durable en cacao exempt de déforestation, conformément à l'objectif que nous nous sommes fixés avec la stratégie Compass d'Unilever. Chez Unilever, nous travaillons pour un avenir où l'absence de déforestation est notre priorité.

Renforcer la résilience et soutenir les agriculteurs

A female farmer looks at the camera and smiles whilst sorting cocoa beans in a bowl

Megan Willis, responsable de l'approvisionnement durable au sein de Living Income and Nature, explique.

"Garantir une chaîne d'approvisionnement durable et sans déforestation signifie non seulement protéger l'environnement, mais aussi aider les agriculteurs à renforcer leurs moyens de subsistance et à continuer de préserver la terre avec laquelle ils travaillent", explique-t-elle.

L'agroforesterie est un élément important de notre approche de l'approvisionnement en cacao, qui aidera Unilever à construire une chaîne d'approvisionnement en cacao plus résistante, tout en bénéficiant aux petits exploitants agricoles et à la nature.

Megan Willis, responsable de l'approvisionnement durable, Living Income and Nature

Nous avons lancé notre programme d'assainissement du cacao en Côte d'Ivoire en 2021 dans le cadre de notre engagement envers l'Initiative Cacao & Forêts (CFI). Unilever est l'un des 37 signataires qui travaillent aux côtés de la CFI pour aider à mettre fin à la déforestation et à la dégradation des forêts dans la chaîne d'approvisionnement du cacao, en commençant par la Côte d'Ivoire. Le programme, qui continue de se développer chaque année, devrait bénéficier à 2 250 agriculteurs de notre chaîne d'approvisionnement et nous sommes en bonne voie pour atteindre notre objectif de fournir 400 000 arbres d'ici à la fin 2023.

En savoir plus sur notre travail en faveur d'une chaîne d'approvisionnement sans déforestation

Retour en haut