La pollution plastique envahit notre environnement. Le fait est qu'elle porte en grande partie nos noms.

Cette situation est déplorable.

Le plastique est une matière précieuse. Il est essentiel pour une distribution sûre et efficace de nos produits, empreinte carbone est inférieure à celle de nombreuses autres matières. Il a donc sa place.

Toutefois, son rôle ne consiste certainement pas à parsemer, nos rivières et nos océans.

Il doit rester dans l'économie circulaire – où il est réutilisé, recyclé ou composté. Nous le maintenons ainsi dans le circuit, afin de nous assurer qu'il ne se retrouve pas dans l'environnement.

Même lorsqu'une seule de nos bouteilles se retrouve dans l'environnement, elle y est de trop. Nous sommes responsables de notre plastique.

C'est pourquoi, aujourd'hui, nous annonçons de nouveaux objectifs encore plus audacieux que ceux poursuivis jusqu'à présent.

Nous sommes déterminés à réduire de moitié l'utilisation de plastique vierge dans nos emballages, tout en collectant et en transformant une quantité d'emballages plastiques supérieure à celle que nous vendons... et ce d'ici 2025

1/2

Réduire de moitié la quantité de plastique vierge dans nos emballages d'ici 2025

Plus

Collecter et transformer une quantité d'emballages plastiques supérieure à celle que nous vendons d'ici 2025.

En ce qui concerne le plastique vierge, nous procéderons de deux manières : Premièrement, nous supprimerons plus de 100 000 tonnes d'emballage plastique en augmentant l'utilisation d'emballages multi-usage – tels que les formats rechargeables et réutilisables – et des solutions « sans plastique », y compris les matériaux d'emballage alternatifs et les produits sans emballage. Deuxièmement, nous accroîtrons l'utilisation de plastique recyclé dans nos emballages.

L'étape la plus importante en matière d'élimination des déchets plastiques est d'empêcher qu'ils se retrouvent dans l'environnement. D'où notre engagement à collecter et transformer une quantité d'emballage plastique supérieure à celle que nous vendons. Nous y parviendrons de trois façons : en investissant et en nous associant pour améliorer l'infrastructure de gestion des déchets dans de nombreux pays où nous sommes présents ; en achetant et en utilisant des plastiques recyclés dans nos emballages ; et en participant à des systèmes où nous payons pour la collecte de nos emballages.

Nous ne pouvons éliminer les déchets plastiques qu'en agissant rapidement et en prenant des mesures radicales à tous les stades du cycle.

Alan Jope, PDG de Unilever

« Nous ne pouvons éliminer les déchets plastiques qu'en agissant rapidement et en prenant des mesures radicales à tous les stades du cycle, » a déclaré Alan Jope, PDG de Unilever. « Cette action exige de repenser fondamentalement notre approche en matière d'emballage et de produits. Elle nous oblige à introduire de nouveaux matériaux d'emballage innovants et à augmenter les nouveaux modèles commerciaux, comme la réutilisation et la recharge, à une vitesse et à une intensité sans précédent. »

« Notre vision est celle d'un monde dans lequel nous travaillons ensemble pour s'assurer que le plastique reste dans l'économie et hors de l'environnement. Notre plastique étant notre responsabilité, nous nous engageons à collecter plus que ce que nous vendons dans le cadre de notre démarche vers une économie circulaire. Il s'agit d'une tâche colossale mais passionnante qui contribuera à augmenter la demande mondiale en plastique recyclé. »

Chaque jour, environ 2,5 milliards de personnes, dans plus de 190 pays, utilisent nos produits pour se sentir bien, être bien et mieux profiter de la vie. Nous occupons par conséquent une position unique pour faire partie de la solution et réaliser notre vision d'un monde sans déchets où aucun emballage ne se retrouve dans l'environnement - sur terre, dans les voies navigables et dans nos océans.

Ellen MacArthur, fondatrice de la Fondation Ellen MacArthur a affirmé : « L'annonce faite aujourd'hui par Unilever est une étape importante dans la création d'une économie circulaire pour le plastique. En éliminant les emballages inutiles grâce à des innovations telles que la recharge, la réutilisation et les concentrés, tout en augmentant son utilisation de plastique recyclé, Unilever démontre comment les entreprises peuvent s'éloigner des plastiques vierges.

Nous exhortons les autres à suivre leur exemple, afin que collectivement nous puissions éliminer le plastique dont nous n'avons pas besoin, innover, faire circuler ce dont nous avons besoin, et à terme construire un système économique dans lequel les emballages plastiques ne deviennent jamais des déchets. »

Des questions que vous vous posez probablement

Comment allons-nous réduire la quantité d'emballages plastiques que nous utilisons ?

Notre engagement renforcera notre innovation en matière de nouveaux modèles commerciaux, tels que les emballages réutilisables et rechargeables. Nous allons également mener des actions autour de solutions sans plastique, telles que les produits sans emballage. En outre, nous envisageons réduire la quantité de plastique que nous utilisons dans nos emballages par des moyens comme la concentration. Nous prendrons soin d'éviter les innovations ou les changements qui ont un impact environnemental plus important.

Allons-nous passer à des solutions réutilisables et rechargeables ?

Notre ambition est de changer notre façon de faire des affaires ; ainsi, nous passerons des emballages à usage unique aux emballages à usage multiple en investissant dans de nouveaux modèles, tels que les conteneurs réutilisables. Nous sommes d'ores et déjà à bonne école et progressons grâce à des innovations comme les recharges à domicile et les essais de distribution en magasin. Pour contribuer à ce changement, nous devons également travailler avec d'autres équipes sur ces solutions, faire participer les citoyens à l'expérience et les éduquer sur les avantages liés au changement de leurs habitudes d'achat.

Allons-nous réduire nos emballages plastiques dans tous les pays ?

Tout comme nos engagements actuels, nous intégrerons ces objectifs à l'ensemble de nos activités afin de nous assurer que nos marques, nos marchés et nos divisions sont à l'origine des progrès réalisés. Par ailleurs, notre cadre « less, better, no » servira de fil conducteur pour nos solutions. Nous prévoyons que le déroulement de cette initiative varie en fonction de chaque pays, de l'empreinte d'emballage existant, des solutions disponibles et de la réaction des consommateurs.

Allons-nous réduire le nombre de sachets que nous vendons ?

Notre engagement s'étend à tous les formats d'emballages plastiques de l'entreprise, y compris les sachets. Nous continuerons d'explorer l'impact positif de nos nouveaux modèles, au rang desquels les emballages réutilisables ou rechargeables. Par exemple, nos stations de recharges Hair Refillery aux Philippines et Love Beauty and Planet Refillery au Vietnam. Nos perspectives mettent en avant un modèle à faible coût où les consommateurs peuvent contrôler la quantité de produit distribuée pour une bonne gestion des coûts. De plus, nous prenons en considération les systèmes dans lesquels nos produits circulent et travaillons avec d'autres équipes afin que les plastiques dont nous avons besoin puissent être collectés et recyclés. Nous sommes déterminés à collecter et transformer une quantité d'emballages plastiques supérieure à celle que nous vendons, y compris les sachets.

Back to top

PARLEZ-NOUS

Nous sommes toujours ravis de parler avec ceux qui partagent l'objectif commun d'un avenir durable.

CONTACTEZ-NOUS

Contactez Unilever et ses équipes de spécialistes ou trouvez des contacts du monde entier.

Contactez-nous