Bienvenue dans la nouvelle normalité : le programme de travail flexible d'Unilever a gagné en flexibilité. Au-delà du lieu de travail et de la façon de travailler, des collègues peuvent désormais utiliser, tester ou développer leurs compétences, en participant à de nouveaux projets au sein de l'entreprise.

Ils ne perdent plus de temps à chercher des expériences adaptés à leur profil. La plate-forme Flex Experiences utilise l'intelligence artificielle pour trouver rapidement les bonnes personnes et les bonnes opportunités de projets.

Yanpi Oliveros-Pascual, HR Business Partner, a travaillé au déploiement de Flex dans plus de 100 pays et auprès de plus de 60 000 employés. "Unilever encourage tous les employ-és à créer des capacités par le biais de l'apprentissage tout au long de leur carrière. Flex permet à nos salariés de travailler sur des projets pendant une période plus ou moins longue, d'approfondir leurs compétences actuelles ou d'acquérir de nouvelles compé-tences et expériences de manière flexible. Nous pensons que nos salariés sont bien plus que des employés. Si ils s'épanouissent, notre entreprise s'épanouit", dit-elle.

La flexibilité a pris tout son sens au cours des trois derniers mois, pendant le confine-ment, lorsque l'agilité de l'entreprise est devenue essentielle pour la continuité des activ-ités. Le marketing, la Supply Chain, la logistique et la fabrication des produits Unilever devaient tous s’adapter rapidement pour répondre à l'évolution des besoins et aux at-tentes des consommateurs.

Pour Giles Pavey, Data Science Director, cela signifiait qu'il fallait transmettre des infor-mations et des analyses en première ligne pour aider les équipes à réagir aux change-ments à mesure que le virus se propageait. "Nous voulions examiner les données in-ternes sur les ventes, le cash et la Supply Chain et les comparer aux facteurs externes tels que le taux d'infection et l'évolution du comportement des consommateurs".

Il s'est tourné vers Flex pour l'aider à renforcer son équipe d'experts en données et en analyse, en créant une équipe Covid-19 I&A. La date de démarrage était la plus proche possible. "Nous recherchions des personnes d'horizons divers, des experts de différents marchés et ayant des compétences fonctionnelles variées", dit-il. "Nous avons sollicité des scientifiques, des analystes, des chefs de projet, des experts en agilité et des design-ers d'expérience utilisateur.

Les CV sont arrivés rapidement. "Nous savons qu'Unilever a du talent, mais nous avons été agréablement surpris par l'énergie dont les gens ont fait preuve", dit-il.

Mettre à profit les compétences existantes, en tester de nouvelles

David Southgate, basé à Port Sunlight, a été l'un des premiers à poser sa candidature. "J'ai vu de nombreux exemples de personnes qui se sont mobilisées, à l'intérieur comme à l'extérieur, pour lutter contre la pandémie. Je voulais faire quelque chose en apportant ma contribution. J’ai immédiatement envoyé mon CV. Je pouvais aider l'entreprise en utilisant des compétences que j'avais déjà. J'en ai parlé à mon supérieur hiérarchique et je me suis engagé à dédier au projet deux jours par semaine en plus de mon travail quo-tidien".

Le projet a été mis en place sur douze domaines de travail, avec cinq piliers prioritaires: la demande, l'offre, la trésorerie, les personnes et la communauté. "J'ai dirigé le secteur d’activité "connaissance du marché britannique", explique David, afin d'apporter des ré-ponses et des analyses aux questions des entreprises sur les performances du marché".

Faire partie de l'équipe Covid-19 I&A lui a apporté bien plus qu'une opportunité d'aider Unilever à gérer sa réponse à la pandémie. "J'entreprends actuellement un programme de bourse d’études pour devenir data scientist et ce projet m'a permis d’appréhender de nouveaux ensembles de données et de mettre mes nouvelles compétences à l'épreuve", dit-il.

"Plus important encore", ajoute-t-il, "pour vraiment comprendre les données et les schémas, j'ai dû faire appel à un certain nombre de collègues des secteurs de la finance, de la Supply Chain et du CMI, ce qui m'a permis de mieux comprendre l'activité en dehors de mon rôle habituel, notamment sur le marché UKI".

L’occasion d’avoir recours à une nouvelle pensée

Ana Huerzeler, Category Food Manager chez Unilever Food Solutions (UFS), a proposé sa candidature pour une opportunité Flex afin d'aider à développer un plan de marketing et de relations publiques globaux pour notre marque récemment acquise, The Vegetarian Butcher.

"Je fais partie de l'équipe globale de The Vegetarian Butcher chez UFS depuis octobre dernier, où je travaille sur le développement général de la marque, le déploiement dans différents pays et les innovations", explique-t-elle. "J'étais très intéressée par l'aspect communication et mon directeur de catégorie, Frank Galestien, m'a beaucoup aidée en me donnant le temps de travailler sur ce sujet pendant quelques mois".

Pour Ana, la connaissance des aspects "consommateur" et "business-to-business" d'Uni-lever Foods & Refreshment lui a permis de comprendre les différences et les similitudes entre les canaux et les marchés dans le cadre du projet. "J'apprécie le processus d'ap-prentissage de quelque chose de nouveau tout en construisant le projet sur la base des expériences passées", dit-elle.

Ce qui a commencé comme une mission Flex a également progressé. "En définissant la portée du projet, nous avons commencé à comprendre que nous avions besoin de ressources plus approfondies en matière d'image de marque et de catégorie", explique Frank. "Il nous fallait plus de temps que les quelques mois dont nous disposions pour le projet Flex. Nous avions besoin d'intégrer qu'un, et ce quelqu'un était Ana".

Ana et David sont tous deux conscients que leurs expériences positives avec Flex com-mencent avec le soutien des supérieurs hiérarchiques. "Frank a compris comment cette opportunité pouvait m'aider à utiliser mes compétences, à en développer de nouvelles et à répondre à mes propres ambitions de croissance. Cela a été pour moi l'occasion par-faite d'apprendre", déclare Ana.

"Gérer deux rôles peut être difficile", ajoute David, "il est donc important de se mettre d’accord avec son supérieur hiérarchique pour gérer son temps avant de postuler".

Mais les deux parties de l'équation Flex - les chefs de projet comme les candidats - voient la valeur que Flex offre sur le plan professionnel et personnel. "Sans lui, nous n'aurions pas été en mesure de répondre aussi complètement", déclare M. Giles. "C'est un excel-lent moyen de répondre à la demande de ressources de qualité de la part d'I&A et de satisfaire la demande des candidats en matière de nouvelles expériences et de compé-tences passionnantes, que I&A peut fournir".

Approfondir ces sujets
Back to top

PARLEZ-NOUS

Nous sommes toujours ravis de parler avec ceux qui partagent l'objectif commun d'un avenir durable.

CONTACTEZ-NOUS

Contactez Unilever et ses équipes de spécialistes ou trouvez des contacts du monde entier.

Contactez-nous