1. Accueil
  2. ...
  3. Communiqués de Presse
  4. Unilever signe un accord avec le FIDA

Unilever signe un accord avec le FIDA

Rome, 20 février 2014 – Le Fond International pour le Développement Agricole (FIDA) et Unilever, ont signé un accord de partenariat public-privé dans le but d’aider à améliorer les conditions de vie de petits exploitants agricoles à travers le monde.

Cet accord mondial établi pour 5 ans – le premier de la sorte entre le FIDA et le secteur privé – a été signé par Kanayo F. Nwanze, Président du FIDA et Paul Polman, CEO d’Unilever, pour aider à améliorer la sécurité alimentaire à travers : l’accroissement de la productivité agricole ; la mise en place de liens entre les agriculteurs et les marchés ; la réduction des risques et de la vulnérabilité ; l’amélioration de l’emploi non agricole en milieu rural et permettre à l’agriculture d’être plus durable.

Des exercices d’évaluation ont déjà commencé afin d’étudier les différentes manières de tirer profit des connaissances et de l’expertise du FIDA en travaillant avec des petits exploitants agricoles et des entreprises rurales tout en intégrant les capacités d’Unilever à insérer ces agriculteurs au sein des marchés et apporter son expertise en matière d’agriculture durable.

Ces deux acteurs ont également collaboré en janvier 2014 au cours d’une mission sur le terrain pour étudier un projet soutenu par le FIDA dans la région de Vidarbha (Maharashtra) en Inde occidentale ; projet qui se concentrait principalement sur les épices et les oignons.

Près d’1,2 milliards de personnes vivent dans la pauvreté, dont 76% vivant en zone rurale et parmi lesquelles 200 millions sont sans emploi. Cela va s’aggraver étant donné que la population est en croissance et demande plus de nourriture. Le monde devra nourrir neuf milliards de personnes d’ici 2050. Il faudra une hausse fondamentale de 70% de la production agricole mondiale pour les nourrir, étant donné que nous devrons produire autant de nourriture entre aujourd’hui et 2050 que ce que nous avons produit au cours des dernières 10 000 années.

Si nous ne pouvons pas atteindre des petites et grandes exploitations plus hautes, de nombreuses personnes seront affamées et piégées dans la pauvreté. Kanayo Nwanze a déclaré : « Il ne faut plus se concentrer uniquement sur la croissance de la productivité agricole. En revanche, une approche plus large soutenant également la création de relations viables entre les producteurs ruraux et les marchés est essentielle.

« Le FIDA reconnaît que les bons investissements en agriculture sont essentiels pour la sécurité alimentaire d’une population en croissance. C’est pour cela que des partenariats comme celui que nous signons aujourd’hui avec Unilever sont primordiaux.»

Selon la Banque Mondiale, l’investissement en agriculture est de deux à quatre fois plus efficace pour augmenter les salaires des populations très pauvres que la croissance dans d’autres secteurs.

Paul Polman a déclaré : « Maintenant, et plus que jamais, le monde a besoin d’accroître l’investissement en agriculture et cet investissement doit venir du secteur public comme du secteur privé pour permettre un véritable changement évolutif. »

« Les petites exploitations agricoles comme les grandes sont nécessaires pour booster la productivité et produire suffisamment de nourriture pour alimenter les personnes pauvres de ce monde. Afin de passer d’un état de subsistance à une agriculture commerciale, 1,5 milliards de personnes dépendant de petites fermes, ont besoin d’avoir accès aux connaissances, aux actifs, aux crédits, aux marchés et à la gestion du risque qui peut venir de plus grandes entreprises. »

Le FIDA et Unilever ont des empreintes géographiques similaires et sont présents dans des pays, comme la Chine, l’Inde et l’Indonésie, qui sont clés pour le développement et la croissance. Ces deux organisations sont guidées par des principes similaires et des buts et engagements partagés pour améliorer les conditions de vie de petits exploitants agricoles et pour éradiquer la pauvreté.

A travers un programme d’emprunts et de subventions soutenant plus de 256 projets et programmes dans 97 pays, le FIDA aide 78,7 millions de personnes vivant en milieux ruraux qui reçoivent les services pour sortir de la pauvreté. Les femmes sont particulièrement ciblées, puisqu’elles représentent 50% des participants des projets en 2013.

En Novembre 2010, Unilever a mis en place son Plan pour un Mode de Vie Durable, s’engageant ainsi à réaliser un voyage de 10 ans à travers la croissance durable – avec comme objectif d’aider plus d’un milliard de personnes à améliorer leur santé et leur bien-être, à s’approvisionner totalement en matières premières agricoles durables d’ici 2020, et à dissocier sa croissance de son impact environnemental.

Pour soutenir ces trois importants objectifs, sept piliers ont été fondés et se concentrent sur l’amélioration des conditions de vies, l’approvisionnement en matières durables et la nutrition.

Depuis fin 2010, grâce à Unilever, le nombre de petits exploitants agricoles formés sur les pratiques durables a augmenté et est de 450 000.

Notes

1 Source : ILO 2013 Global Employment Trends Report.

A propos du FIDA : Le Fond International pour le Développement de l'Agriculture (FIDA) travaille en collaboration avec des personnes pauvres vivant en zone rurale pour leur permettre de faire pousser et de vendre plus d'aliments, d'augmenter leurs revenus et de décider de la direction qu'ils souhaitent donner à leur propre vie. 

Depuis 1978, le FIDA a investi environ 15,6 milliards de dollars en subventions et en prêts à des taux d'intérêts faibles permettant de développer les pays à travers des projets touchant près de 420 millions de personnes et favorisant la création de communautés rurales dynamiques.

Le FIDA est une institution financière internationale et est une agence de l'ONU basée à Rome - le centre de l'agriculture et de l'alimentation de l'ONU. C'est un partenariat unique de 172 membres des pays en voie de développement, l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) et l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE).

Service de presse

Contactez notre service de presse France :

France

Unilever France S.A.
20 rue des Deux Gares
92842 Rueil Malmaison Cedex

+33 (0) 1 41 96 51 64
relationspresse.france@unilever.com

Approfondir ces sujets
Back to top

PARLEZ-NOUS

Nous sommes toujours ravis de parler avec ceux qui partagent l'objectif commun d'un avenir durable.

CONTACTEZ-NOUS

Contactez Unilever et ses équipes de spécialistes ou trouvez des contacts du monde entier.

Contactez-nous