Passer à content

Plan Climat et Actionnariat

Le logo d'Unilever à l'entrée de l'usine de déodorants à Jiutepec, Mexique

Unilever demande à ses actionnaires d’approuver son plan d'action pour la transition climatique

Londres - Le Board d’Unilever a annoncé aujourd’hui son intention de soumettre son plan d’action pour la transition climatique à ses actionnaires et de solliciter un vote consultatif non contraignant sur les objectifs ambitieux de la société en matière de réduction des émissions ainsi que sur les plans pour les atteindre.

Le plan définit la stratégie climatique de l'entreprise pour réduire les émissions au sein de ses opérations, à travers sa chaîne de valeur, et décrit comment l'entreprise gère les risques et répond aux besoins des consommateurs liés au changement climatique et aux réponses sociétales à lui apporter.

C'est la première fois qu'une entreprise internationale s'engage volontairement à soumettre ses plans de transition climatique au vote de ses actionnaires.

Unilever estime que la transition vers les zéro émissions de l'économie va nécessiter un engagement de plus en plus profond des entreprises et de leurs investisseurs concernant leurs plans de transition climatique. Nous espérons, grâce au niveau accru de transparence et de responsabilité de notre propre plan, renforcer le dialogue avec nos actionnaires et encourager d'autres entreprises à nous emboîter le pas.

Les objectifs scientifiques d’Unilever comprennent:

  • Zéro émission pour nos propres opérations d'ici 20301
  • Une réduction moyenne de 50% de l'empreinte carbone de nos produits d'ici 20302

De plus, en juin de cette année, Unilever a annoncé un nouvel objectif net zéro:

  • Zéro émission de l'approvisionnement au point de vente, d'ici 2039.

La réalisation de ces objectifs nécessitera une série de mesures, notamment la décarbonisation des matières premières fournies, l'achèvement de la transition des opérations vers une énergie 100% renouvelable, la promotion de la décarbonisation accélérée du réseau énergétique mondial, l'élimination de la déforestation de notre chaîne d'approvisionnement, et l'innovation et la reformulation du produit par compactage et concentration.

De plus, pour atteindre notre objectif de zéro émission d'ici 2039, Unilever exigera des crédits d'élimination du carbone de haute qualité afin de compenser les émissions résiduelles entre le point d'approvisionnement et le point de vente.

Alan Jope a déclaré : «Le changement climatique est la question la plus urgente de notre époque et nous sommes déterminés à jouer un rôle de leader dans l'accélération de la transition vers une économie zéro carbone.

«Nous avons un ensemble d'engagements climatiques ambitieux et variés, mais nous savons qu'ils ne valent que si nous les respections. C’est pourquoi nous échangerons plus de détails avec nos actionnaires qui demandent de plus en plus à comprendre notre stratégie et nos plans.

«Nous nous félicitons de cette transparence accrue et dans le plan que nous présentons, nous serons clairs à la fois sur les domaines sous notre contrôle direct (où nous avons un degré élevé de certitude de notre route vers le net zéro), ainsi que sur les domaines plus difficiles de notre chaîne de valeur, là où des solutions systémiques seront nécessaires pour atteindre nos objectifs. »

Unilever partagera son plan d'action pour la transition climatique au premier trimestre 2021, avant son AG du 5 mai. Le plan sera mis à jour sur une base continue et Unilever demandera un vote consultatif tous les trois ans sur tout changement important apporté ou proposé au plan. En 2022, l’entreprise rendra compte de ses progrès par rapport au plan pour la première fois.

1 Unilever s'engage à réduire de 100% les émissions de GES des scopes 1 et 2 d'ici 2030 par rapport à 2015.

2 Unilever s'est engagé à réduire les émissions de GES du cycle de vie de ses produits de 50% par consommateur d'ici 2030 par rapport à l'année de référence 2010.