Unilever et Innova Partnerships innovent pour rendre les surfaces autonettoyantes.

Sea weed picture

Une première percée mondiale avec l'introduction d'un composé organique appelé Lactam qui peut bloquer, ou prévenir, les bactéries et les moisissures sur les surfaces de tous les jours.

Cette technologie brevetée, sur laquelle Unilever mène des recherches depuis plus de 10 ans, est développée à partir de produits chimiques naturels issus de la biologie des algues et peut être utilisée dans toute une série de situations, de la prévention de la croissance fongique dans les machines à laver et les lave-vaisselle aux billets de banque autonettoyants.

Les objets de la vie quotidienne, y compris les vêtements et les surfaces de cuisine, sont en permanence sujets à la contamination bactérienne. On estime que plus de 80 % des infections bactériennes chez l'homme impliquent la formation de biofilms, un ensemble de micro-organismes qui se développent sur de nombreuses surfaces. Ces microorganismes sont formés et développés par des systèmes de communication bactériens, mais les recherches ont montré qu'en perturbant ces systèmes, il est possible non seulement d'empêcher leur croissance, mais aussi de garder les surfaces propres plus longtemps.

Pour en savoir plus

https://www.unilever.com/news/press-releases/2021/unilever-and-innova-partnerships-one-step-closer-to-self-cleaning-surfaces.html

Approfondir ces sujets