Toggle Effectuer une recherche

  1. Accueil
  2. ...
  3. Nos partenariats
  4. Unicef : Assainissement pour tous

Unicef : Assainissement pour tous

Dans le cadre de notre engagement à un mode de vie durable, la Fondation Unilever collabore avec l’UNICEF afin d’aider des centaines de milliers de personnes dans le besoin à améliorer leur accès à des moyens d’assainissement de base, en soutenant le programme d’assainissement total piloté par les communautés de l’UNICEF (Community Approaches to Total Sanitation – CATS).

Crise de l’assainissement

Avoir accès à des services d’assainissement constitue un droit humain fondamental. Et pourtant, aujourd’hui encore, on estime à 2,5 milliards le nombre de personnes qui n’ont pas accès à des installations sanitaires améliorées et 1,1 milliard de ces personnes défèquent à l’air libre.1 

Sans accès aux toilettes, les personnes sont obligées de déféquer à ciel ouvert, les exposant constamment aux risques de maladies facilement évitables comme la diarrhée et le choléra, ou encore la dysenterie, la pneumonie, les affections parasitaires et la malnutrition.2 La diarrhée est à elle seule la seconde cause de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans dans le monde.3

Même si la proportion de personnes pratiquant la défécation à ciel ouvert diminue, il est peu probable que le monde atteigne l’Objectif de développement du millénaire en matière d’assainissement d’ici 2015.

Changer les comportements.Améliorer le mode de vie

En réponse à la crise de l’assainissement, la Fondation Unilever et l’UNICEF ont engagé un partenariat pour améliorer l’accès des personnes à des infrastructures d’assainissement de base et, en retour, améliorer leur état de santé général et leur bien-être. En outre, Domestos, la marque phare d’Unilever en matière d’hygiène des sanitaires, contribue à cet effort en utilisant son influence mondiale pour éduquer les consommateurs sur la crise de l’assainissement par le biais d’une campagne marketing de sensibilisation aux causes.

La Fondation Unilever et Domestos soutiennent le programme CATS (Community Approaches to Total Sanitation – Assainissement total piloté par les communautés) qui vise à promouvoir la demande d’assainissement au niveau des communautés. Avec ce soutien, l’UNICEF étendra la portée de son initiative CATS par le biais de trois éléments clés :

  • déclenchement : créer une demande de toilettes en mobilisant la communauté pour qu'elle prenne conscience des dangers de la défécation en plein air.
  • changement de comportement : arrêt de la défécation en plein air grâce à un sens de la responsabilité et d’un souci de soi et de la communauté.
  • promotion de l’assainissement : promotion du comportement social par le biais des médias de masse et de la communication de messages dans les écoles et les centres de santé.

Le soutien de la Fondation Unilever et de Domestos contribuera également à l’objectif de CATS de parvenir à 100 % de communautés exemptes de défécation en plein air — celles où des familles utilisent leurs propres toilettes et installent le lavage des mains. Au cours de la première année de ce partenariat, nous espérons que notre appui au programme CATS permettra à 600 000 personnes de vivre dans des communautés sans défécation à l’air libre au sein de neuf pays : Gambie, Ghana, Nicaragua, Nigéria, Pakistan, Philippines, Soudan du Sud et Vietnam.

« L’UNICEF est ravi parce qu’ensemble, nous avons permis à certaines communautés parmi les plus désavantagées au monde d’accéder à des infrastructures d’assainissement améliorées. Fondamentalement, investir dans des installations sanitaires revient à investir dans la dignité humaine. Il s’agit d’un partenariat prometteur avec un énorme potentiel pour atteindre des résultats parce que nous mettons en commun nos compétences, notre savoir-faire et notre expertise dans ce domaine », Geeta Rao Gupta, directrice générale adjointe, UNICEF.

Rapport de l’état d’avancement

En moins d’un an, l’UNICEF a réalisé d’importants progrès en vue d’améliorer la santé et le bien-être des personnes bénéficiant du programme CATS, avec le soutien de la Fondation Unilever et de Domestos. Au nombre des activités et des progrès connexes accomplis à ce jour figurent :

  • En partenariat avec les gouvernements nationaux, un soutien a été fourni afin de créer des capacités au niveau institutionnel et communautaire pour les programmes en matière d’assainissement. Par exemple, au Vietnam, 600 employés communautaires et locaux du gouvernement ont été formés sur la façon de mettre en œuvre des programmes d’assainissement communautaires et scolaires. Au Soudan, plus de 200 membres des comités de village ont reçu une formation sur le fonctionnement et l’entretien des infrastructures sanitaires et d’eau.
  • Au sein des neuf pays, plus d’un millier de villages ont été soumis à un « déclencheur », une technique conçue pour aider les personnes à comprendre le lien entre la défécation à ciel ouvert et la maladie, et pour inciter les communautés à agir. De ce fait, 78 communautés au Ghana sont maintenant reconnues comme étant sans défécation à l’air libre alors qu’en Gambie, c’est le cas pour 100 villages. Le Soudan du Sud a fêté son tout premier village sans défécation à l’air libre en 2012 et continue à bien progresser dans la mise en œuvre de ce programme.
  • Les écoliers bénéficient d’infrastructures sanitaires, d’hygiène et d’eau salubre au Ghana, au Nicaragua et au Soudan.
  • Des efforts afin de renforcer les capacités locales pour fournir des produits et services sanitaires sont en cours en Gambie, au Pakistan, aux Philippines, au Soudan du Sud, au Soudan et au Vietnam. Par exemple, 150 maçons locaux ont reçu une formation sur la construction de latrines à dalles en Gambie. Au Pakistan, des marchés modèles de l’assainissement ont été créés, avec près de 8 000 latrines de démonstration construites.
  • Des approches innovantes sont appliquées dans plusieurs pays, par exemple au Nigeria, où le programme CATS est lié à un programme de nutrition, qui utilise les centres de gestion locale de la malnutrition aiguë en tant que points d’entrée pour les communautés. Et tant au Pakistan qu’aux Philippines, les programmes œuvrent dans des zones inondables afin de toucher les personnes qui ont le plus grand besoin d’aide.

En plus de soutenir le programme CATS, la Fondation Unilever soutient d’autres initiatives, comme WASH (eau, assainissement et hygiène) en Afrique du Sud, en Turquie et en Birmanie. En partenariat avec les gouvernements locaux, l’UNICEF éduque les individus en matière de bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement, et garantit la disponibilité et l’utilisation adéquate des infrastructures WASH.

Conjointement avec l’UNICEF, nous créons un futur plus durable pour les générations à venir.

1 Programme commun OMS/UNICEF de surveillance de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement : Progrès en matière d’eau potable et d’assainissement. Mis à jour en 2012.

2 Campagne d’assainissement jusqu’en 2015 : Guide du planificateur – fiche d’information 4, 2012

3 UNICEF/OMS : Diarrhée : pourquoi des enfants continuent d’en mourir et ce que l’on peut faire.

1Programme commun OMS/UNICEF de surveillance de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement : Progrès en matière d’eau potable et d’assainissement. Mis à jour en 2012.

2Campagne d’assainissement jusqu’en 2015 : Guide du planificateur – fiche d’information 4, 2012

3UNICEF/OMS : Diarrhée : pourquoi des enfants continuent d’en mourir et ce que l’on peut faire.

Back to top