Le Plan Unilever pour un mode de vie durable pour

L'égalité des chances pour les femmes

L'égalité des chances pour les femmes

Unilever est en excellente position pour aider à renforcer l'autonomie des femmes à travers le monde : plus de 70 % de nos consommateurs sont des femmes, et elles jouent des rôles essentiels au sein de notre chaîne de valeur. Nous engageons également des femmes à des postes d'exploitant, de distributeur, de salarié en usine ou encore d'employé de bureau.

Les femmes sont souvent à l'origine des changements au sein de la famille et, d'une manière générale, il est reconnu que le renforcement de l'autonomie des femmes dans le domaine économique entraîne un effet de ricochet sur les familles, les communautés et les économies1.

Le renforcement de l'autonomie des femmes est considéré comme essentiel dans le nouveau Programme de développement durable et les Objectifs de développement durable des Nations Unies pour 2030. Nous avons défendu l'adoption d'un objectif spécifique au renforcement de l'autonomie des femmes. Il s'agit désormais du cinquième objectif mondial : parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles. Par l'intermédiaire du Plan Unilever pour un mode de vie durable, nos activités ont également un impact sur un certain nombre d'autres Objectifs tels que l'Objectif 1 sur la pauvreté, l'Objectif 2 sur l'éradication de la famine, l'Objectif 4 sur une éducation de qualité, l'Objectif 8 sur un travail décent et la croissance économique, l'Objectif 9 sur l'industrie, l'innovation et l'infrastructure, l'Objectif 10 sur les inégalités réduites et l'Objectif 17 sur les partenariats pour la réalisation des objectifs.

Il ne s'agit pas de détruire les barrières qui s'élèvent face à l'égalité des sexes simplement parce que cela est juste, ce processus est également essentiel pour notre croissance à venir. Le respect et la promotion des droits des femmes ainsi que la progression de l'intégration des femmes à l'économie représentent une véritable priorité pour l'entreprise. En promouvant une participation officielle et active des femmes dans l'économie, nous avons pour objectif de transformer des vies, des familles, des communautés et des économies. Nous pourrons ainsi créer des opportunités afin de développer nos marchés, nos marques et notre entreprise.

1 Source : http://www.mckinsey.com/global-themes/employment-and-growth/how-advancing-womens-equality-can-add-12-trillion-to-global-growth

Notre stratégie

Nous pensons que le renforcement de l'autonomie des femmes est le principal vecteur de développement humain et de croissance économique, et que la création d'opportunités pour les femmes dans l'ensemble de notre chaîne de valeur est essentielle à la croissance de nos activités.

Un entrepreneur Shakti vendant des produits Unilever en Inde

Créer des opportunités et supprimer les obstacles

Notre chaîne de valeur nous connecte à des milliards de femmes : de nos employées sur notre lieu de travail aux femmes participant à notre chaîne d'approvisionnement étendue et à la fonction Développement client, en passant par nos consommatrices grâce à nos marques ou à la société au sens large grâce à nos actions de sensibilisation. Des études et recherches suggèrent que certaines des résistances les plus solides à l'origine de disparités persistantes entre les sexes reposent sur des normes sociales préjudiciables et des stéréotypes sur les hommes et les femmes. La détermination de ces éléments dans le cadre d'un soutien plus actif permettra de progresser plus efficacement dans notre approche en faveur de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes. En mars 2017, nous avons publié un rapport qui présente de quelle manière nous soutenons les femmes dans l'ensemble de notre chaîne de valeur. Il insiste également sur notre ambition qui vise à contester les normes sociales préjudiciables et les stéréotypes au sein de nos activités et de la société au sens large.

Nous envisageons un monde où chaque femme pourrait créer le type de vie qu'elle souhaite mener, sans être entravée par des normes contraignantes et des stéréotypes, où elle pourrait choisir parmi les mêmes opportunités que les hommes sans craindre les préjugés ou le jugement des autres. Dans notre vision, les hommes doivent également être libérés des contraintes imposées par les normes sociales et les stéréotypes. Nous pensons qu'aider à la création d'un tel monde sera extrêmement bénéfique, pour la société et pour Unilever.

Comment l'autonomisation des femmes peut-elle transformer le monde ?

L'inclusion d'un nombre accru de femmes dans le cycle économique a un impact positif sur la croissance et, par un effet de ricochet sur les familles et les communautés1. Elles réalisent 60% du travail mondial et ne gagnent pourtant que 10 % du revenu mondial, tout en réinvestissant 90 % de leur salaire dans leur famille2.

Nous soutenons l'Objectif mondial 5 des Nations Unies qui vise à parvenir à l'égalité des sexes et à autonomiser toutes les femmes et les filles. La réalisation de cet objectif n'est pas une fin en soi : l'autonomisation des femmes jouera un rôle essentiel dans la concrétisation des objectifs mondiaux de développement durable des Nations Unies.

La clé de la croissance de l'entreprise

Les femmes autonomes jouent un rôle essentiel dans la création des économies florissantes au sein desquelles notre entreprise peut croître. À l'échelle mondiale, les femmes contrôlent 64 % des dépenses de consommation et forment le groupe de consommateurs à la croissance la plus rapide3. Renforcer la confiance dans nos marques parmi notre base de consommateurs la plus vaste est essentiel : les femmes représentent plus de 70 % de nos consommateurs.

Nous avons également la possibilité de miser sur le rôle crucial que les femmes jouent dans notre chaîne d'approvisionnement, nos opérations et notre réseau de distribution. Unilever s'approvisionne auprès d'un nombre croissant de petits exploitants agricoles, dont beaucoup sont des femmes. Il en va de même pour 46 % de nos responsables. L'autonomisation accrue des femmes dans notre chaîne de valeur rendra notre avenir plus sûr tout en exploitant des compétences et des capacités susceptibles de favoriser l'innovation, de resserrer nos liens avec nos consommateurs et de renforcer notre réussite sur le marché.

Notre stratégie

Nous cherchons à renforcer l'autonomie des femmes grâce à notre chaîne de valeur : celles participant à notre chaîne d'approvisionnement, présentes sur le lieu de travail, mais aussi les consommatrices et la société au sens large.

Pour y parvenir, nous allons :

  • Développer une organisation où la parité des sexes est assurée, avec un attachement particulier à la direction
  • Promoouvoir la sécurité des femmes dans les communautés où nous opérons
  • Améliorer l'accès à la formation et aux compétences
  • Multiplier les perspectives dans notre chaîne de valeur
  • Travailler aux côtés des autres acteurs afin de combattre les normes et les stéréotypes sexistes dépassés.

Notre approche reconnaît le fait que dans de nombreux lieux et aspects de la vie, les femmes ont plus de droits et ont plus que jamais accès à de nouvelles opportunités, mais il demeure d'importants écarts et obstacles à l'égalité : discrimination, y compris salariale accès restreint aux emplois et aux possibilités de promotion, problèmes de santé et de sécurité, et traite d'êtres humains. Notre objectif de surmonter ces obstacles grâce aux initiatives et partenariats de Unilever, ainsi qu'à un leadership éclairé et des actions de sensibilisation.

La création d'opportunités pour les femmes est une priorité pour nous. À cet égard, des exemples de notre travail dans ce domaine peuvent être consultés dans notre Rapport relatif à un mode de vie durable, y compris dans les sections L'équité sur le lieu de travail, Les activités inclusives et L'eau. La réalisation de changements systémiques susceptibles de renforcer l'autonomie des femmes et des filles est également au cœur de nos partenariats, notamment celui conclu avec la Global Alliance for Improved Nutrition (GAIN) et The Sustainable Trade Initiative (IDH). L'objectif est de contribuer à l'amélioration de la santé et de la nutrition des quelque 2,5 millions de personnes qui vivent au sein de communautés rurales de petits producteurs et participent à notre chaîne d'approvisionnement étendue, en particulier des femmes exploitantes agricoles, des femmes enceintes et des enfants grâce à notre programme Seeds of Prosperity.

Combattre les normes et les stéréotypes sexistes dépassés

Les normes culturelles discriminatoires et les stéréotypes sexistes dépassés restent un frein puissant aux efforts entrepris pour surmonter certains obstacles, dans les sociétés, mais aussi dans notre travail. L'un des principaux facteurs influençant la manière dont les femmes sont perçues tient à la présence persistante de stéréotypes sexistes infondés dans la publicité. En juin 2016, nous avons pris un engagement novateur visant à mettre fin aux stéréotypes dans la publicité et travaillons avec nos agences marketing et créatives afin de dresser des portraits plus progressistes et positifs des femmes dans nos publicités et communications. Des marques telles que Dove, Axe, Knorr, Dirt is Good et Sunsilk mènent notre campagne. Après la publication de notre rapport sur l'égalité des chances pour les femmes (intitulé « Opportunities for Women: Challenging harmful social norms and gender stereotypes to unlock women’s potential), nous envisageons également de redoubler d'efforts pour mettre fin aux stéréotypes présents sur le lieu de travail et dans la chaîne d'approvisionnement.

S'engager aux côtés des autres acteurs

Nous continuons de prendre part à des initiatives transectorielles et multipartites telles que le Forum économique mondial, le Mouvement pour une organisation mondiale de l'agriculture et le Pacte mondial des Nations Unies.

Nous avons aligné notre approche sur celle du Groupe de réflexion de haut niveau du Secrétaire général des Nations Unies sur l'autonomisation économique des femmes, en participant à des groupes de travail axés sur la lutte contre les normes néfastes et l'évolution de la culture d'entreprise. De plus, nous soutenons fermement la System Initiative on Gender, Education and Work du Forum économique mondial qui a pour objet d'aider les dirigeants à comprendre l'état actuel de la parité hommes-femmes et à développer des mécanismes pour combler les disparités entre les hommes et les femmes.

En 2015, nous avons signé la Girl Declaration et, en 2013, adhéré aux Principes d'autonomisation des femmes, une collaboration entre le Pacte mondial des Nations Unies et ONU Femmes.

Nous sommes l'un des dix membres fondateurs du Conseil consultatif des personnalités influentes du secteur privé d'ONU Femmes dont la mission est de promouvoir les droits et l'autonomisation des femmes, créé en juin 2014.

En 2014, nous nous sommes engagés pour le mouvement HeForShe d'ONU Femmes, qui a pour ambition de garantir l'égalité des sexes d'ici à 2030 et d'assurer l'adhésion de 1 milliard d'hommes dans le monde pour renforcer l'autonomisation des femmes. En 2015, nous avons apporté notre soutien à son initiative IMPACT 10x10x10 qui, aux côtés des décideurs dans les gouvernements, les entreprises et les universités, favorise le changement depuis le sommet ; notre PDG Paul Polman est par ailleurs devenu un Champion IMPACT.

Notre engagement

D’ici à 2020, nous aurons renforcé la position de 5 millions de femmes en leur donnant plus de possibilités grâce à nos activités, en promouvant leur sécurité, le développement des compétences et en multipliant leurs perspectives dans notre chaîne de valeur.

Les progrès réalisés à ce jour

Nous avons amélioré notre équilibre entre les sexes en atteignant 46 % de femmes à des postes de responsabilité en 2016, contre 38 % en 2010.

Grâce à nos partenariats avec d'autres organisations en 2016, nous avons permis à près de 920 000 femmes d'accéder aux initiatives conçues pour promouvoir leur sécurité, développer leurs compétences et multiplier leurs perspectives : 72 000 micro-entrepreneurs Shakti en Inde et près de 800 000 femmes exploitantes de cultures de thé au Kenya et en Inde.

Notre rapport intitulé « Opportunities for Women: Challenging harmful social norms and gender stereotypes to unlock women’s potential » (publié en mars 2017) a pour objet de démontrer de quelle manière Unilever encourage l'égalité entre les sexes dans l'ensemble de notre chaîne de valeur en luttant contre les normes discriminatoires et les stéréotypes dépassés dans l'entreprise et dans la société au sens large.

Les défis futurs

Pour contester efficacement les normes sociales néfastes et les stéréotypes sexistes, les gouvernements, la société civile et les entreprises prendront des mesures collectives. La collecte de données et de preuves est essentielle pour nous assurer que nous développons une compréhension approfondie de ces normes néfastes, et des approches fructueuses qui peuvent être mises en place pour favoriser l'émergence de normes positives.

Notre initiative Unstereotype a su démontrer de quelle manière nous pouvions utiliser notre influence pour faire évoluer la perception des clients grâce à la publicité. Nous devons désormais continuer de travailler aux côtés des autres acteurs du secteur pour que celui-ci soit prêt à encourager un changement sociétal accéléré.

1 Source : http://www.mckinsey.com/global-themes/employment-and-growth/how-advancing-womens-equality-can-add-12-trillion-to-global-growth

2 Source : http://www.vanguardngr.com/2015/08/women-must-be-empowered-economically-maureen-ochem/

3 WEF : Forum économique mondial, 2016. The Global Gender Gap Report 2016

La transformation issue du changement - Découvrez de quelle manière nous encourageons la transformation issue du changement en mettant fin à la déforestation, en défendant le rôle des femmes, en soutenant l'agriculture durable et les petits exploitants, et en améliorant l'accès à l'eau, l'assainissement et l'hygiène.


Développer pour plus d'informations sur L'égalité des chances pour les femmes

Nos résultats

Nous avons établi des objectifs ambitieux visant à renforcer l'autonomie de 5 millions de femmes par le biais de plusieurs initiatives.


L'égalité des chances pour les femmes
Notre engagement

D’ici à 2020, nous aurons renforcé la position de 5 millions de femmes en leur donnant plus de possibilités grâce à nos activités, en promouvant leur sécurité, le développement des compétences et en multipliant leurs perspectives dans nos activités de vente au détail.

Nos résultats

Nous avons amélioré notre équilibre entre les sexes en atteignant 46 % de femmes à des postes de responsabilité en 2016. Grâce à nos partenariats avec d'autres organisations en 2016, nous avons permis à près de 920 000 femmes d'accéder aux initiatives conçues pour promouvoir leur sécurité, développer leurs compétences et multiplier leurs perspectives.Ж

Notre approche

Notre approche pour renforcer l'autonomie des femmes est basée sur le trio droits, compétences et opportunités. Les droits des femmes doivent être respectés et les femmes doivent pouvoir accéder aux compétences et aux opportunités pour leur permettre de réussir.

Il est plus simple d'augmenter les rendements agricoles et d'assurer la sécurité de nos approvisionnements en offrant aux femmes un accès juste et équitable aux compétences et aux opportunités. L'impact du renforcement de l'autonomie des femmes en matière d'économie entraîne un effet de transformation permettant de sortir les familles de la pauvreté.

Si l'autonomisation des femmes représente une excellente opportunité pour favoriser la croissance de l'entreprise, l'ensemble du système doit également changer grâce à nos propres activités et initiatives commerciales, mais également grâce au dialogue avec les principales parties prenantes aux niveaux nationaux et internationaux. La visibilité et les perspectives obtenues de la part de nos collaborateurs sont essentielles pour nous permettre de mieux comprendre les priorités et les problèmes des femmes à mesure que nous poursuivons le développement de nos politiques et pratiques.

Ж Près de 300 000 femmes ont eu accès à des initiatives dans le cadre des piliers Activités inclusives et Égalité des chances pour les femmes en 2016.


  • Réalisé 

  • Conforme au plan

  • Non conforme au plan

  • %

    De l'objectif atteint

Key
  • Réalisé 

  • Conforme au plan

  • Non conforme au plan

  • %

    De l'objectif atteint

Nos objectifs

Veuillez consulter l'Attestation indépendante pour plus d'informations sur notre programme d'attestation au sein du Plan Unilever pour un mode de vie durable.

Développer une organisation où la parité des sexes est assurée, avec un attachement particulier à la direction

Nous développerons une organisation faisant la part belle à la parité, avec une attention toute particulière à la direction.

Le pourcentage de managers chez Unilever était de 54 % d'hommes et de 46 % de femmes en 2016.


Notre approche

Depuis 2009, nous nous engageons à créer une organisation où règne la parité des sexes. Nous avons établi un objectif clair : 50 % de femmes aux postes à responsabilité d'ici à 2020.

Nous continuons à enregistrer de bons résultats, bien qu'il reste encore à faire. Fin 2016, 46 % de nos managers étaient des femmes. Toutefois, au niveau des postes à responsabilité les plus élevés, les ratios ne sont pas aussi élevés : parmi nos 100 plus hauts dirigeants, 22 % étaient des femmes ; la même année, elles ne représentaient que 43 % des membres de notre conseil d'administration (6 sur 14), contre 50 % en 2015.

Nos initiatives ont entraîné une progression significative du nombre de femmes recrutées et bénéficiant de promotions. Nous devons maintenant conserver ce rythme afin d'atteindre notre objectif en 2020.

Promouvoir la sécurité des femmes dans les communautés où nous opérons

Nous allons promouvoir la sécurité des femmes dans les communautés où nous opérons.

En 2016, nous avons permis à près de 7 000 femmes d'accéder aux initiatives visant à améliorer leur sécurité dans les communautés où nous opérons.


Notre approche

Suite à notre étude menée au Kenya, qui a confirmé le problème crucial de la sécurité des femmes dans les communautés où nous opérons, nous avons mis en œuvre un nouvel objectif de sécurité en 2014.

Nous continuons à engager nos salariés ainsi que la communauté au sens large par le biais d'actions de sensibilisation et de formations sur le harcèlement sexuel et le renforcement des mécanismes de réclamation.

Notre approche reste systématique et globale, et nous continuons à travailler avec les communautés dans lesquelles nous opérons. Dans la mesure où nous ne possédons pas toutes les réponses pour le moment, nous continuons à nous associer avec d'autres organisations afin de provoquer une prise de conscience, fournir plus d'informations sur le thème du harcèlement sexuel et faire progresser les occasions pour les filles de s'engager au sein d'activités sociales.

Nous travaillons aux côtés d'ONU Femmes à l'élaboration d'un cadre mondial axé sur la prévention de la violence afin de favoriser le respect des droits de l'homme dans notre chaîne de valeur thé au Kenya et dans d'autres pays. Le programme vise à appliquer ce cadre mondial à la chaîne d'approvisionnement de Unilever et, ultérieurement, à l'étendre à l'ensemble de l'industrie du thé et des autres produits de base.

Améliorer l'accès à la formation et aux compétences

Nous allons améliorer l’accès des femmes à la formation et aux compétences sur l’ensemble de notre chaîne de valeur.

Fin 2016, nous avions permis à près de 836 000 femmes d'accéder aux initiatives destinées à développer leurs compétences.


Notre approche

Notre objectif est essentiel pour étendre la participation des femmes à l'économie.

L'accès à la formation représente l'un des principaux obstacles à la participation des femmes. C'est pour cette raison que notre formation est conçue pour encourager une participation active et équitable des femmes, en étant par exemple dispensée à des moments pratiques et dans des lieux accessibles. Nous travaillons également avec des partenaires qui nous aident à toucher encore plus de femmes et encouragent un apprentissage mutuel.

Nous adoptons une approche globale en matière d'accès à la formation et aux compétences, en offrant des formations supplémentaires dès que possible. Nous développons par exemple une formation dans le domaine agricole pour les familles de petits exploitants agricoles, complétée par un enseignement relatif à la nutrition ayant pour objectif d'améliorer la diversité alimentaire. De la même manière, nous avons pour objectif de lancer une formation financière à destination des petits exploitants agricoles qui ont déjà bénéficié d'autres types d'enseignements.

Multiplier les perspectives dans notre chaîne de valeur

  • Nous développerons les perspectives pour les femmes au sein de notre chaîne de valeur.

Fin 2016, nous avions permis à près de 77 000 femmes d'accéder aux initiatives destinées à multiplier leurs perspectives dans notre chaîne de valeur.


  • Nous augmenterons le nombre d'entrepreneurs Shakti que nous recrutons, formons et employons, en passant de 45 000 en 2010 à 75 000 en 2015.
93

93 % - 70 000 micro-entrepreneurs Shakti vendaient nos produits en Inde à la fin de l'année 2015.

Nous utilisons des programmes similaires au Bangladesh, au Sri Lanka et au Vietnam, où nous nous engageons également à nous développer.

(Cet objectif est désormais intégré à l'objectif élargi des Perspectives étendues ci-dessus)


Notre approche

À partir de 2016, nos objectifs Shakti font partie de notre objectif élargi visant à multiplier les perspectives pour les femmes dans notre chaîne de valeur d'ici à 2020. Même si nous sommes sur la bonne voie pour atteindre ce nouvel objectif élargi, nous avons manqué de peu notre objectif original spécifique au Shakti en touchant 70 000 femmes au lieu des 75 000 prévues en 2015. En 2016, environ 72 000 femmes ont joué un rôle actif dans l'initiative.

Notre programme Shakti en Inde représente une initiative avantageuse pour tous, qui catalyse la richesse rurale tout en profitant à notre entreprise : Shakti équipe les femmes afin qu'elles distribuent nos produits dans plus de 162 000 villages, touchant ainsi 4 millions de foyers ruraux.

Shakti est devenu notre modèle pour atteindre les consommateurs dans les campagnes présentant des revenus généralement plus faibles sur les marchés en développement ou émergents. Nous adaptons d'ailleurs ce modèle sur plusieurs marchés d'Asie du Sud-Est, d'Afrique et d'Amérique latine. En 2016, plus de 1 300 femmes ont par exemple été formées au Nigeria afin de vendre nos produits dans le cadre de notre initiative Gbemiga.

Back to top