Toggle Effectuer une recherche

The Unilever Sustainable Living Plan for

La consommation d'eau

La consommation d'eau

La pénurie d'eau est un problème majeur pour les populations, la société et les affaires.

L'eau est indispensable à la survie et à l'épanouissement de la planète, de ses écosystèmes et de ses habitants. Sur le plan humain, elle est essentielle à la vie, tandis que sur le plan économique, elle représente un carburant clé de l'économie mondiale. Unilever ne fait pas exception à la règle. L'eau joue un rôle crucial dans la fabrication et l'utilisation de nos produits. Les problèmes liés à l'eau, tant en termes de quantité que de qualité, limitent notre capacité à fonctionner efficacement et à répondre aux besoins de nos consommateurs. .

2,8 milliards de personnes à travers le monde souffrent d'un accès limité à l'eau. Ce chiffre devrait augmenter de façon sensible, le Water Resources Groupe estimant qu'un quart des besoins en eau de la planète ne seront pas satisfaits en 2030. La pénurie d'eau dans le foyer devient une préoccupation majeure dans les villes à forte croissance démographique des pays en développement, lorsque les infrastructures ne progressent pas au même rythme que la population et les revenus. Le changement climatique, l'urbanisation, la croissance de la population et une classe moyenne en pleine expansion sont autant de facteurs qui ont contribué à créer une crise mondiale de l'eau, caractérisée par des sécheresses, des inondations et des pénuries localisées, comme l'a récemment vécu la ville du Cap.

Ce problème ne pourra être résolu sans une action collective des entreprises, des gouvernements, des organisations non gouvernementales (ONG) et des consommateurs. L'Objectif de développement durable 6 des Nations Unies offre ici un cadre commun visant à fournir à tous un accès à l'eau durable d'ici 2030. Nous estimons qu'un monde rendant l'eau accessible à tous constitue un fondement essentiel à la réalisation des autres Objectifs de développement durable.

Le pilier de l'eau de notre Plan Unilever pour un mode de vie durable contribue à un certain nombre des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, en particulier les suivants : Eau propre et assainissement (ODD 6) ; Travail décent et croissance économique (ODD 8) ; Industrie, innovation et infrastructure (ODD 9) ; Consommation et production responsables (ODD 12) ; Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques (ODD 13) ; Partenariats pour la réalisation des objectifs (ODD 17).

Notre stratégie

Nous relevons le défi de la pénurie d'eau de manière holistique afin que les consommateurs puissent continuer à profiter de nos produits et que notre entreprise puisse prospérer dans un monde aux ressources hydriques limitées.

Water use and water centre
L'analyse de rentabilité

Les catégories Produits d'entretien et Soins corporels dans lesquelles nous intervenons consomment plus de 90 % de l'eau utilisée par les foyers, du lavage de la vaisselle et du linge à l'hygiène de la peau et des cheveux. En conséquence, les consommateurs souffrant de pénurie d'eau sont contraints de trouver des compromis et de rationner l'eau pour certaines tâches. Or, cela limite la croissance de nos produits.

Notre approche

Les réseaux d'alimentation en eau sont extrêmement complexes et interdépendants. Par exemple, ce qui affecte les fournisseurs peut avoir un impact sur la disponibilité des matières premières pour notre entreprise et, pour finir, affecter nos consommateurs. Nous avons mis au point une stratégie mondiale de gestion de l'eau dont le but est à la fois de préserver nos activités et de participer à la réalisation de l'ODD 6.

L'eau est essentielle pour que les consommateurs puissent profiter de nos produits. Lorsque l'accès à l'eau est limité, nous avons des difficultés à nous laver les mains, à laver nos vêtements ou nos salles de bain, ou encore à nous préparer une tasse de thé revigorante. Et notre empreinte sur l'eau s'en ressent : plus de 99 % de notre consommation d'eau est liée à l'utilisation de nos produits par les consommateurs, en particulier avec les lessives, les shampooings, les douches et les bains.

C'est pourquoi nos équipes de recherche et développement se concentrent sur le développement de produits offrant une performance équivalente avec une quantité d'eau réduite, une eau de mauvaise qualité ou sans accès à l'eau. En outre, nous travaillons avec nos fournisseurs afin de réduire la quantité d'eau utilisée dans nos cultures et nous réduisons notre consommation dans nos propres usines du monde entier.

Les actions d’un utilisateur dans un bassin hydraulique peut déterminer l'approvisionnement en eau de tous les autres. Que ce soit pour cultiver du thé, fabriquer nos produits ou les vendre aux consommateurs, si le réseau d'alimentation en eau dont nous dépendons fournit une eau de moins bonne qualité ou en moindre quantité, notre activité s'en trouve menacée. Pour cette raison, dans les zones où l'eau est plus susceptible de poser problème ou dans lesquelles nous possédons des sites agricoles, nous faisons notre possible pour avoir une utilisation rationnelle de l'eau en collaborant avec les communautés locales et en prenant des mesures collectives pour assurer à tous un meilleur approvisionnement en eau.

Notre priorité

Nous accélèrerons l'innovation produit pour répondre aux besoins des consommateurs dans les régions déficitaires en eau tout en continuant à réduire notre consommation d'eau dans l'agriculture et dans nos propres activités de fabrication. Nos efforts se concentrent sur les régions dans lesquelles nous pouvons avoir l'impact positif le plus important.

Notre Comité Eau en interne est responsable de notre stratégie et de nos objectifs relatifs à l'eau. Dirigé par le président de notre catégorie Produits d'entretien, Kees Kruythoff, il s'attache principalement à encourager les innovations permettant une utilisation intelligente de l'eau.

Marques et innovation

  • Développer des produits innovants qui aident les consommateurs à s'adapter à un monde aux ressources hydriques limitées.
  • Asseoir notre activité de purification de l'eau Pureit et Qinyuan.

Chaîne d'approvisionnement

  • Aider les producteurs agricoles à opter pour des techniques d'irrigation et du matériel de meilleure qualité, de façon à améliorer le rendement des récoltes en réduisant la consommation d'eau.
  • Cartographier et gérer de manière proactive l'eau et le risque climatique dans la chaîne d'approvisionnement.

Usines

  • Continuer à promouvoir une utilisation durable des ressources hydriques dans nos activités de fabrication.

Activités de sensibilisation

  • Travailler aux côtés des gouvernements, des entreprises partageant les mêmes préoccupations et de la société civile pour relever des défis plus vastes sur l'accès à l'eau, l'assainissement et l'hygiène.
Notre engagement

Diviser par deux la quantité d’eau liée à l’utilisation de nos produits par le consommateur d’ici 2020.*

De plus, d'ici 2020, le prélèvement d'eau par notre réseau mondial d'usines pour nos propres activités sera égal ou inférieur à celui de 2008, malgré des volumes de production bien plus élevés.

Les progrès réalisés à ce jour

En 2017, notre impact par unité de consommation en matière d'eau a diminué d'environ 2 %† par rapport à 2010.* Nous reconnaissons que nous sommes bien en deçà de l'objectif. La différence entre nos résultats de 2016 et de 2017 s'explique principalement par le fait que notre portefeuille comprend désormais davantage de produits présentant une empreinte sur l'eau supérieure à la moyenne. C'est la raison pour laquelle nous mettons davantage l'accent sur les innovations de produits utilisant moins d'eau, lesquelles incitent également le consommateur à changer ses comportements.

Nous avons réduit de façon considérable la quantité d'eau utilisée pour la fabrication, nos usines ayant prélevé 19,8 millions† de mètres cubes d'eau en moins en 2017 par rapport à 2008. Cela équivaut à une réduction de 39 %† par tonne de production. Nous travaillons également en collaboration avec nos producteurs agricoles : en 2018, nous lançons notre nouveau Code d'agriculture durable, qui établit des directives claires sur tous les aspects qui constituent une agriculture respectueuse du climat, y compris concernant la gestion de l'eau. Fin 2017, nous avions développé avec nos producteurs agricoles plus de 4 000 plans de gestion de l'eau.

Les défis futurs

Les investissements en infrastructures (naturelles et artificielles), la règlementation gouvernementale et les actions menées par le secteur privé sont autant d'éléments essentiels à la mise en œuvre de solutions durables. Grâce à nos actions de sensibilisation, nous serons en mesure de promouvoir des politiques et des solutions basées sur le marché susceptibles d'aider plus de personnes à avoir accès à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène.

La tarification de l'eau, son comptage, ainsi que l'utilisation d'appareils ménagers plus économes en eau et de produits écoénergétiques seront des leviers nécessaires à la création des changements systémiques indispensables pour une utilisation durable des ressources hydriques. Toutefois, dans certains pays, les gouvernements auront besoin de temps pour renforcer la quantité et la qualité de l'approvisionnement en eau. Dès lors, il existe un besoin immédiat en nouveaux produits favorisant une utilisation domestique beaucoup plus efficace de l'eau, y compris lorsque celle-ci est de qualité inférieure. Notre défi consiste à accélérer l'innovation pour répondre aux besoins des consommateurs.

*Nos objectifs environnementaux sont exprimés sur une base datant de 2010 et ont été recalculés « par unité de consommation ». Cela signifie une utilisation, une portion ou une part unique d’un produit. Nous établissons un rapport concernant nos cinq sous-catégories de consommation de l'eau (lavage du linge, soins des cheveux, soins bucco-dentaires, nettoyage de la peau et produits ménagers) dans sept pays qui souffrent d'une pénurie en eau : la Chine, l'Inde, l'Indonésie, le Mexique, l'Afrique du Sud, la Turquie et les États-Unis.

Attesté indépendamment par PwC


Expand for more on Water use

Objectifs et résultats

Nous avons pris un engagement ambitieux visant à réduire de moitié l'eau associée à l'utilisation de nos produits par les consommateurs dans les pays qui souffrent d'une pénurie en eau.*


La consommation d'eau
Notre engagement

Diviser par deux la quantité d’eau liée à l’utilisation de nos produits par le consommateur d’ici 2020.*

Nos résultats

En 2017, notre impact par unité de consommation en matière d'eau a diminué d'environ 2 % depuis 2010.*

Notre approche

Nous avons réduit de façon considérable la quantité d'eau utilisée pour la fabrication, en diminuant de 39 %† par tonne de production la quantité d'eau prélevée pour la fabrication par rapport à 2008. Toutefois, l'impact le plus important provient de l'eau utilisée par les consommateurs lorsqu'ils prennent une douche, un bain ou se lavent avec nos produits.

En 2017, la quantité d’eau liée à l’utilisation de nos produits par le consommateur a été réduite d'environ 2 % par rapport à 2010.* La différence entre nos résultats de 2016 et de 2017 s'explique principalement par le fait que notre portefeuille comprend désormais davantage de produits présentant une empreinte sur l'eau supérieure à la moyenne. Au cours de ces sept dernières années, nous avons beaucoup appris sur les besoins des personnes vivant dans des régions en situation de stress hydrique : nous avons donc ajusté notre stratégie interne en conséquence, en tenant compte des problèmes liés à la quantité d'eau et à sa qualité.

Nous avons réalisé des progrès dans la conception et le lancement de produits qui nécessitent moins d'eau. Notre technologie brevetée SmartFoam, présente dans notre lessive en poudre Sunlight 2 en 1 adaptée au lavage à la main et notre pain de détergent Rin, utilise jusqu'à deux fois moins d'eau de rinçage, rendant le processus de lavage plus simple et plus rapide pour les consommateurs des régions en pénurie d'eau. Cette innovation a permis à Sunlight, qui fait partie de notre marque mondiale Surf, d'augmenter sa part de marché en Afrique du Sud.

En 2016, nous avons ouvert notre Suvidha Hygiene Centre en Inde. Situé dans l'un des plus grands bidonvilles de Bombay, le centre fournit à plus de 1 500 personnes des services d'eau, d'assainissement et d'hygiène facturés à l'utilisation, avec notamment un accès à des installations de blanchisserie et de toilette, ainsi qu'à de l'eau potable. Le centre utilise les principes de l'économie circulaire pour réduire sa consommation d'eau. L'eau douce est dans un premier temps utilisée pour les bains, le lavage des mains et les lessives. Puis, dans un second temps, les eaux usées découlant de ces activités alimentent les chasses d'eau des toilettes.

Ce modèle économique ouvre la voie à de nouveaux marchés, des investissements futurs et à l'innovation, tout en répondant aux besoins des consommateurs et en contribuant à la réalisation des Objectifs mondiaux de l'ONU, en particulier en ce qui concerne l'ODD 6 relatif à l'accès à une eau propre et à l'assainissement.

Nous avons également poursuivi le développement de nos centres Sunlight Water au Nigéria, avec 18 centres ouverts fin 2017.

*Nos objectifs environnementaux sont exprimés sur une base datant de 2010 et ont été recalculés « par unité de consommation ». Cela signifie une utilisation, une portion ou une part unique d’un produit. Nous établissons un rapport concernant nos cinq sous-catégories de consommation de l'eau (lavage du linge, soins des cheveux, soins bucco-dentaires, nettoyage de la peau et produits ménagers) dans sept pays qui souffrent d'une pénurie en eau : la Chine, l'Inde, l'Indonésie, le Mexique, l'Afrique du Sud, la Turquie et les États-Unis.

Attesté indépendamment par PwC


  • Réalisé 

  • Conforme au plan

  • Non conforme au plan

  • %

    De l'objectif atteint

Key
  • Réalisé 

    .

  • Conforme au plan

    .

  • Non conforme au plan

    .

  • %

    De l'objectif atteint

    .

Nos objectifs

Veuillez consulter l'Attestation indépendante pour plus d'informations sur notre programme d'attestation au sein du Plan Unilever pour un mode de vie durable.

Réduire l'eau prélevée par nos sites de fabrication

  • D'ici 2020, le prélèvement d'eau par notre réseau mondial d'usines sera égal ou inférieur à celui de 2008, malgré des volumes de production bien plus élevés.

Cela équivaut à une réduction d'environ 40 % par tonne de production.

Par rapport aux données de référence de 1995, cela représente une diminution de 78 % par tonne de production et une diminution absolue de 65 %.

Nous allons principalement concentrer notre attention sur les usines situées dans des endroits où l'eau se fait plus rare.

19,8 millions de mètres cubes d'eau de moins ont été prélevés en 2017 par rapport à 2008 (soit une réduction de 39 % par tonne de production).

Par rapport à 1995, cela représente une baisse de 77,4 % en valeur absolue.


  • Toutes nos nouvelles usines auront pour objectif de prélever moitié moins d'eau que nos usines de l'année de référence de 2008.

Les nouvelles usines en Turquie, au Vietnam, en Inde et en Iran ont démarré la production en 2017. Lorsqu’elles seront pleinement opérationnelles, chacune espère ne prélever environ que la moitié de l’eau nécessaire aux activités des usines de référence de 2008.


Notre approche

Nous avons réduit le volume total de l'eau prélevée pour son utilisation dans la fabrication de plus des trois quarts depuis 1995.

En 2017, nous avons obtenu une réduction de 39 % par tonne de production par rapport à 2008, et malgré un volume de production en augmentation depuis 2008. Cette réduction représente environ 2,6 litres d'eau pour chaque personne sur la planète.

Nos progrès reposent sur les initiatives d'amélioration permanentes de l'ensemble de nos sites afin de réduire, réutiliser et recycler l'eau. Ces dernières sont rendues possibles par une combinaison de comportements et de techniques à faible coût ou sans frais, et grâce à un programme d'investissement du capital réservé à l'eau.

Dans le cadre de notre stratégie globale de gestion de l'eau, nous continuons de suivre et d'encourager les améliorations en matière d'utilisation rationnelle de l'eau. Il a été démontré qu'une gestion efficace de l'eau générait d'importantes retombées financières, réduisait notre dépendance vis-à-vis des ressources hydriques et soutenait l'innovation des processus.

Une utilisation durable des ressources hydriques dans nos opérations de fabrication

Réduire la consommation d'eau dans le processus de lavage

Nous allons réduire l'eau nécessaire dans le processus de lavage en :


  • Fournissant d’ici 2020 à 50 millions de foyers, dans des pays en pénurie d’eau, des produits de lessive qui donnent d’excellents résultats mais qui utilisent moins d’eau.

En 2016, les produits One Rinse ont été utilisés pour plus de 4,9 milliards de lessives dans plus de 59 millions de foyers à travers le monde.


Notre approche

Bien que nous ayons atteint notre objectif plus tôt que prévu, nous avons continué à gagner du terrain dans les foyers des pays en pénurie d’eau. Les produits Comfort One Rinse sont disponibles au Brésil, au Cambodge, en Inde, en Indonésie, aux Philippines, en Thaïlande et au Vietnam, autant de pays souffrant d'une pénurie d'eau.

En 2013, nous avons entamé un partenariat avec le ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l'Environnement afin de sensibiliser à la pénurie d'eau dans les zones rurales, d'encourager la population à changer ses habitudes en matière de rinçage du linge et de démontrer comment les avantages liés à l'utilisation de Comfort One Rinse peuvent aider à réduire la consommation d'eau. Cette campagne a trouvé un écho particulier en 2016 et 2017, le Vietnam connaissant alors sa pire sécheresse du siècle.

Rien qu'en 2017, notre campagne Comfort One Rinse a permis aux populations de réduire leur propre consommation d'eau et de fournir de l'eau aux régions touchées par la sécheresse, ce qui représentait 14 millions de personnes à travers le pays.

Des produits permettant une utilisation intelligente de l'eau pour répondre au stress hydrique

Réduire la consommation d'eau dans l'agriculture

  • Nous élaborerons des plans détaillés avec nos fournisseurs et partenaires pour réduire l’eau utilisée pour faire pousser nos cultures dans les pays en pénurie d’eau.

La gestion de l'eau fait partie intégrante de notre Code d'agriculture durable. Près de 100 % de nos fournisseurs de légumes, y compris les producteurs de tomates, respectent désormais notre code. Lorsqu'ils ont recours à l'irrigation, ils disposent quasiment tous de plans de gestion de l'eau et rendent des comptes vis-à-vis de la quantité d'eau utilisée à cet effet.


Notre approche

Depuis 2011, nous recueillons des données sur l'irrigation auprès de nos fournisseurs dans le cadre de l'application de notre Code d'Agriculture Durable (PDF | 682KB) (PDF | 762KB). Nous nous rapprochons d'une couverture totale s'agissant des cultures clés comme les légumes et les tomates.

Le lancement du nouveau Code d'Agriculture Durable, prévu en 2018, représentera une étape importante dans notre programme d'approvisionnement durable. En effet, il établit des directives claires sur tous les aspects qui constituent une agriculture respectueuse du climat, y compris concernant la gestion de l'eau. L'impact que le changement climatique aura sur l'agriculture sera différent selon les régions du monde. En 2018, nous mènerons des études détaillées portant sur les zones les plus exposées à un risque climatique parmi les différentes cultures que nous achetons. Ces études nous aideront à identifier les points sur lesquels nous devons concentrer nos efforts pour aider les fournisseurs et les agriculteurs à s'adapter au changement climatique et à réduire leur impact sur celui-ci.

Pour que les agriculteurs puissent mieux apprécier la gestion de l'eau sur leur exploitation, nous travaillons avec la Cool Farm Alliance au développement d'un calculateur d'empreinte sur l'eau en ligne. Cet outil sera disponible en 2018 et viendra compléter le calculateur d'empreinte carbone et l'outil d'évaluation de l'efficacité sur la biodiversité.

Travailler avec les fournisseurs et les agriculteurs pour gérer la consommation d'eau
Back to top