Sels d'aluminium

Les sels d'aluminium sont utilisés depuis plus d'un demi-siècle comme ingrédient actif dans les anti-transpirants afin de contrôler la transpiration et l'odeur corporelle qui y est associée. En effet, l'utilisation traditionnelle de l'aluminium pour lutter contre les odeurs corporelles remonte à des centaines d'années dans de nombreuses régions du globe comme l'Europe, le Mexique, la Thaïlande et l'Asie. Aujourd'hui, les sels d'aluminium aident des millions de personnes à travers le monde à rester au frais et à sentir bon, ainsi qu'à jouir d'une plus grande confiance en soi.

Applying Sure deodorant in a bathroom

« Il n'existe aucune preuve convaincante selon laquelle l'utilisation de cosmétiques et de produits de soins pour la peau contenant de l'aluminium peut augmenter le risque de cancer du sein ou de la maladie d'alzheimer, de la maladie de parkinson et d'autres maladies neurodégénératives ».

Comité scientifique indépendant pour la sécurité des consommateurs de la Commission européenne

« Les études n'ont pas réussi à confirmer que l'aluminium joue un quelconque rôle dans la maladie d'alzheimer. À l'heure actuelle, presque tous les scientifiques se concentrent sur d'autres domaines de recherche, et peu d'experts estiment que le contact quotidien avec des sources d'aluminium constitue une menace. »

Alzheimer’s Association, États-Unis

Les anti-transpirants contenant des sels d'aluminium sont des produits efficaces, testés de façon rigoureuse et sans danger pour un usage régulier. Ce point de vue est appuyé par les chercheurs en sécurité d'Unilever, ainsi que par un certain nombre d'experts en cancérologie, d'organismes de bienfaisance et d'autorités sanitaires.

Les réponses à vos questions

Que sont les sels d'aluminium ?

Les sels d'aluminium proviennent de l'aluminium, un élément que l'on trouve en abondance sur notre planète. On le trouve naturellement dans le sol et l'eau, ainsi que dans de nombreux aliments.

Pourquoi utilise-t-on des sels d'aluminium dans les produits anti-transpirants ?

Les sels d'aluminium sont utilisés comme un ingrédient actif dans les anti-transpirants afin de contrôler la transpiration et l'odeur corporelle qui y est associée. Lorsqu’on applique un anti-transpirant, les sels d’aluminium sont dissous dans la sueur ou l’humidité présentes au niveau des aisselles. La substance dissoute forme un gel, créant ainsi un « bouchon » provisoire dans la glande sudoripare, ce qui réduit la quantité de sueur susceptible de remonter à la surface de la peau. Les sels d'aluminium sont également des agents antimicrobiens naturels, qui contrôlent la prolifération de bactéries sur la peau, réduisant ainsi les mauvaises odeurs.

Quelle est la différence entre un anti-transpirant et un déodorant ?

Les anti-transpirants ont deux fonctions : empêcher la transpiration d’atteindre la surface de la peau, et limiter la prolifération de bactéries à l’origine des mauvaises odeurs. Les déodorants n'ont aucune action sur le flux de sueur, ils empêchent simplement les odeurs de transpiration.

Les sels d'aluminium sont-ils sans danger ?

Les anti-transpirants sont utilisés depuis plus d'un demi-siècle et sont des produits efficaces, testés de façon rigoureuse et sans danger pour un usage régulier. Unilever met un point d'honneur à proposer des produits sûrs, et tous nos produits sont rigoureusement testés avant d'être mis sur le marché. Nous examinons également toutes les nouvelles recherches et contribuons au financement d'études pour vous apporter une garantie supplémentaire.

L'utilisation d'un anti-transpirant augmente-t-elle le risque de cancer du sein ou de la maladie d'Alzheimer ?

Différentes recherches ont cherché à établir un lien entre l'aluminium contenu dans les anti-transpirants et le cancer du sein ou la maladie d'Alzheimer., Les experts en cancérologie, les organismes de bienfaisance et les autorités sanitaires, y compris l’Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) et le Comité scientifique européen pour la sécurité des consommateurs, déclarent qu'il n'existe aucune preuve scientifique convaincante selon laquelle le risque de cancer du sein ou de la maladie d'Alzheimer augmente avec l'usage d'anti-transpirants.

En bloquant les glandes sudoripares, les anti-transpirants empêchent-ils l'évacuation de toxines nocives ?

Non. Environ 95 % des toxines sont évacuées du corps par le foie et les reins. Le corps sue pour contrôler sa température, et non pour éliminer les toxines. La plupart des 2 à 5 millions de glandes sudoripares du corps ne se trouvent pas dans nos aisselles et ne sont donc pas affectées par les anti-transpirants. Seulement 1 % de la quantité de sueur corporelle est produite au niveau des aisselles. Nous y faisons davantage attention parce qu'elle ne s'évapore pas aussi facilement que partout ailleurs sur le corps.

Existe-t-il des alternatives aux produits anti-transpirants contenant des sels d'aluminium ?

Les consommateurs peuvent choisir d'utiliser nos déodorants pour contrôler leur odeur corporelle et rester frais. Ces produits agissent différemment des anti-transpirants : ils permettent de contrôler la prolifération de bactéries à l'origine des odeurs de transpiration, mais ne contiennent pas de sels d'aluminium qui limitent le flux de sueur.

Comment reconnaître les produits Unilever qui contiennent des sels d'aluminium ?

Le sel d'aluminium que nous utilisons le plus couramment est le chlorhydrate d'aluminium. Les sels d'aluminium utilisés dans nos produits anti-transpirants sont indiqués dans la liste des ingrédients se trouvant sur l'emballage de chaque produit.

Back to top

PARLEZ-NOUS

Nous sommes toujours ravis de parler avec ceux qui partagent l'objectif commun d'un avenir durable.

CONTACTEZ-NOUS

Contactez Unilever et ses équipes de spécialistes ou trouvez des contacts du monde entier.

Contactez-nous